UrgInfo 64A

L’Hélicoptère Sanitaire sud-Aquitain

lundi 14 août 2006 par Jean Michel Campagne

L’Hélicoptère Sanitaire sud-Aquitain (HSA) est un moyen SMUR, c’est-à-dire de transport de malade ou de blessé, médicalisé par une équipe SMUR et régulé par un SAMU.

Le positionnement sud-Aquitain de l’HSA répond à une stratégie nationale et régionale de couverture territoriale. La région Aquitaine est dotée de 3 hélicoptères sanitaires équipant les SAMU de Bordeaux, Périgueux et Bayonne. Chaque point de la région est ainsi distant d’au maximum 20 mn d’un moyen de secours héliporté.

Couverture Hélico en Aquitaine (JPG)

Mutualisé par les 6 hôpitaux de la région sud-Aquitaine (Bayonne, Dax, Mont de Marsan, Oloron, Orthez, Pau), l’HSA est basé à L’Hôpital de Bayonne à qui est confié la gestion financière et des contraintes techniques inhérentes à l’implantation d’une base héliportée. Le SAMU de Bayonne en assure la médicalisation et la régulation technique.

L’HSA permet d’effectuer les transports sanitaires [1] pour les hôpitaux et les structures privées de la région sud-Aquitaine, soit entre eux soit vers un Hôpital plus éloigné, généralement Bordeaux ou Toulouse. L’indication du transfert [2] répond, soit à la nécessité d’acheminer le patient vers un Service plus compétent [3], soit au manque de place dans la structure de départ. Le choix d’un hélicoptère comme vecteur SMUR est indiqué par l’urgence d’un geste thérapeutique, mais aussi dans un but d’économie des équipes SMUR.

L’HSA permet également d’effectuer des Missions SMUR primaires [4] héliportées [5], en complément des Hélicoptères de la Gendarmerie basé à Biarritz-Parme et de la Sécurité Civile de Pau. L’HSA se met alors à disposition du SAMU demandeur qui en devient régulateur. Il couvre ainsi les zones de compétence des 3 SAMU de la région sud-Aquitaine : SAMU 40 (Mont de Marsan), SAMU 64A (Bayonne), SAMU 64B (Pau).

Le SAMU régional de Bordeaux, informé par les SAMU Aquitains des mouvements héliportés, a pour mission :
-  de coordonner les différents moyens aériens lors d’une mission associant plusieurs SAMU, en particulier lors d’un secours de type "Catastrophe" ;
-  d’optimiser la couverture régionale et pallier une indisponibilité d’un des hélicoptères en élargissant la zone d’activité des deux autres ;
-  d’économiser les équipes SMUR en utilisant un retour "à vide" pour un autre transport héliporté en sens inverse.

La société PROTEUS HELICOPTERES (depuis le 1 er Janvier 2004) met à disposition du SAMU 64A un hélicoptère sanitaire de type AGUSTA A109 Power . La société PROTEUS HELICOPTERES équipe ainsi 9 bases SAMU et réalise 4500 missions soit 4000 heures de vol par an.

(JPG)

L’utilisation d’un Hélicoptère Sanitaire est réglementée :

L’exploitation d’hélicoptères pour le transport sanitaire est couverte par trois niveaux différents de réglementation :

  1. Niveau international : Annexe 6 de l’OACI (Organisation de l’Aviation Civile Internationale)
  2. Niveau européen : le JAR-OPS 3.
  3. Niveau national : l’OPS 3 qui définit les conditions techniques d’exploitation d’hélicoptères par une entreprise de transport aérien public. Le paragraphe “Service médical d’urgence par hélicoptère” p. 24, traite la partie sanitaire et principalement :
    -  Les conditions techniques de vol "à vue"
    -  Les hélistations.
    -  Les missions nocturnes soumises à autorisation préfectorale.
    -  [La formation du personnel SMUR navigant.
    -  La catégorisation du vol.

[1] missions SMUR secondaires

[2] porté par le médecin responsable du patient

[3] geste thérapeutique ou examen complémentaire spécifique, absent ou indisponible dans le service demandeur

[4] Mobilisation d’une équipe SMUR, directement sur les lieux du secours au malade ou au blessé

[5] Cet appareil ne permet pas l’hélitreuillage


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | visites : 503748

RSS RSSfr

Site réalisé avec SPIP 1.8.3 + ALTERNATIVES