UrgInfo 64A

L’écharpe aux Urgences

samedi 5 mai 2007 par Jean Goalard

Les Service d’Urgences utilisent souvent des moyens d’immobilisation provisoires, en l’attente de matériel orthopédique délivré en pharmacie. Si une immobilisation d’épaule nécessite de réaliser un Dujarier ou un Mayo-Clinic, le soutient d’attente est assuré par « l’écharpe ».

La position de repos du membre supérieur est le coude fléchi et le bras au corps. Cette position est maintenue sans effort par une écharpe. L’écharpe est indispensable dans tous les traitements de lésion du membre supérieur : par exemple, pour une entorse acromio-claviculaire ou pour le soutient d’une manchette plâtrée.

Pour améliorer l’efficacité et le confort de l’écharpe d’immobilisation, des règles simples :

  1. Jersey tubulaire de 10 cm, pour permettre un appui large sous l’avant-bras.
  2. Coton cardé, inséré dans le jersey, pour améliorer le confort au niveau du cou.
  3. Écharpe placée derrière le cou, mais aussi derrière l’épaule intéressée [1]
  4. Avant-bras horizontal.
  5. Fixation (nœud ou épingle à nourrice) hors zone d’appui.
(JPG)
Echarpe

[1] Le simple passage derrière le cou est inconfortable à la longue.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | visites : 342880

RSS RSSfr

Site réalisé avec SPIP 1.8.3 + ALTERNATIVES